EN QUELQUES MOTS


MARC PROGIN EN QUELQUES MOTS


marc-progin-about-02

C’est un fou, amoureux de voyages en nature, à pied ou à vélo, de la vraie aventure pour laquelle, chaque année, plusieurs fois il rallie, les steppes et les déserts des terres de Mongolie. Des voyages en transit entre le temps et l’espace d’une autre dimension depuis qu’il a quitté son métier d’horloger.

Frappé par la lumière et la rude majesté des déserts, il en témoigne par l’élégance d’une écriture poétique ainsi que la photographie, laquelle en révèle la pureté et la simple beauté. Mais c’est de sa performance physique que celle culturelle est générée ! Coureur à pied sur de très longues distances, il est non seulement de taille à faire avancer sa bicyclette dans les conditions les plus pénibles, mais tout autant fort et alerte pour orienter la douleur du périple sur la terre vers l’euphorie du voyage intérieur.

Ne… jurant que par lui-même, il dessine ses cartes géographiques, navigue en toutes saisons orienté par le soleil, les étoiles et une boussole, troquant, pour ses voyages hivernaux, son vélo pour des bottes de randonnée et ses expéditions à dos de chameaux, quand il affronte la glace, le blizzard et des températures de -40º.

Il signe de nombreuses chroniques, donne volontiers des conférences aux écoles et à un public adulte, dont les récits philosophiques ou d’aventure sont animés et embellis par des diaporamas musicaux.

Sa collection de trésors photographiques rassemble plus 15.000 images illustrant ses +20.000 km de voyages à travers la Mongolie.

Résident à Hong Kong depuis 40 ans, Marc Progin a présenté pour la 1ère fois le monde naturel de la Mongolie en 2006, lors d’une exposition intitulée « Grandeur, Beauté et Simplicité » au club des correspondants de presses étrangères à HK.

« Nomades, caravanes et migrations » fut sa 2ème expo, en 2013, à la galerie Latitude 22n, dont le succès fut suivi par une série de conférences, dont deux, majeures, pour la Royal Geographical Society de HK en 2013 et 2017.

Ses photographies de l’environnement urbain et la vie de HK sont rassemblées dans les archives de la « HK heritage project society », dont une partie sont en expo permanente à Sham Shui Po, à la « Mei Ho House », récemment accréditée au rang de patrimoine culturel de l’Asie par l’Unesco.

En résumé Marc nous donne un magnifique témoignage de ce que son coeur ressent de la nature humaine et… la nature elle-même, tout en célébrant, sous sa vision honnête, la beauté et la simplicité de la vie nomade et ses réalités.

 

 

SIMPLE ET AMUSANT >    ODYSSÉE MONGOLE >